Potentialités minières

La production minière concerne essentiellement l’or. L’or existe un peu partout sur l’ensemble du territoire national, à côté de nombreuses autres ressources minières, notamment le zinc, le manganèse, le cuivre, le fer…

  • La quantité d’or exporté était de 12,5 tonnes en 2009 et de 23,5 tonnes en 2010 ;
  • A partir de 2011, la quantité moyenne annuelle d’or exporté s’établira autour de 40 tonnes jusqu’en 2014
  • Production totale escomptée des mines actuelles : au moins 260 tonnes d’or métal.

Nous vous proposons ici quelques exemples :

1. Gemmes et métaux précieux

  • Diamant dans la région de Barsalogo(Sanmatenga) et dans la rivière(Comoé) ;
  • Or dans toutes les zones ou le birimien est représenté et en particulier :
    • le district aurifère de Poura(Balé) ;
    • le district aurifère de Dori-Yalogo(Namentenga) ;
    • le district aurifèred’Arbinda(Soum) ;
    • le district aurifère de Dossi-Kiéré(mouhoun) ;
    • le district aurifère d’Essakane(Oudalan) ;
    • le district aurifère de Bouloulou-Bouda-Koupéla Nagséné-Patiri(Passoré),
    • le district aurifère et sulfuré de Kwademen(Sanguié) etc...

2. Métaux ferreux

  • le Manganèse
    • le manganèse de Tambao(Oudalan) ;
    • le manganèse de Kiéré(Mouhoun) ;
  • la Magnétite
    • la magnétite Vandifère d’Oursi(Oudalan).
  • le Nickel
    • Nickel de Boanga(Sanguié) ;
    • Nickel de Dablo(Sanmatenga).

3. Métaux non ferreux

  • le cuivre
    • le gîte de Diénémera-sud et Gongady(Poni) ;
    • le gîte de Wayen(Ganzourzou) ;
    • le gîte de cuivre et molybderie de Goren(Sanmatenga).
  • Antimoine
    • l’antimoine de Mafoulou(Sanmatenga).
  • Plomb
    • l’indice de pomb de Gan(Sourou).
  • Zinc
    • le gisement de zinc de Perkoa (Sanguié)
  • aluminium
    • les bauxtes blanches de la région de kaya ;
    • les indices de Kosso,Fara,N’Dorola,Séguénéga,Sabou,Lahirasso etc...

4. Les substances non métalliques

  • Les Phosphates
    • Phosphates de Kodjari(Tapao) ;
    • Phosphates d’Arli(Tapoa) ;
    • Phosphates d’Arloubdjouna(Tapao).
  • Les Matériaux Calcaires
    • Samandéni,Tiara ;
    • Tin Hrassan.
  • Les Sables Silicieux
    • Les sables silicieux situés à l’entrée de Bobo-Dioulasso ont fait l’objet d’une étude par le BUMIGEB suite à un financement de l’ONUDI
      L’étude a montré qu’une exploitation éventuelle pourra disposer de 370000 tonnes de sable.
  • Le Kaolin et les argiles réfractaires
    • Les indices ayant fait l’objet de prospection pour le kaolin sont ceux de Titao(Yatenga),de Koreba de la région de Bobo-Dioulasso.
  • Les Pierres ornementales
    • Les reconnaissances sommaires ont mis en évidence plusieurs sites importants de granites, granodiorites,syénites et dolomies pouvant faire l’objet d’une exploitation.

5. Les substances énergétiques

  • L’Uranium
    • L’existence d’un gisement économique est hypothétique.
  • La Tourbe
    • La présence de Tourbe a été signalée dans la vallée du fleuve Sourou.Aucune étude n’a été entreprise jusqu’à ce jour.
  • Les Schistes graphiteux
    • Des analyses d’orientation sur les gîtes de Korsimoro(Sanmatenga), Semapoum(Sanguié) montent que ces roches ont des teneurs en carbone et des pouvoirs calorifiques propices à l’utilisation comme matière combustible.Un comité de suivi et d’évaluation des potentialités a été créé.
  • Le Pétrole
    • Aucue étude n’a été entreprise pour le moment.cependant la partie Ouest et Nord du Burkina Faso, qui est à une bordure du bassin pétrolifère de Taoudéni mérite d’être prospecté.
images